Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 20:13

Nous avons reçu une invitation à participer à une réunion de collectifs morbihannais dont voici le texte. Un représentant du "Bonheur..." se rendra à cette invitation.



Le Collectif de Défense

des Ecoles Publiques

de la Circonscription de Ploërmel

VOUS INVITE à la prochaine réunion

qui se tiendra :

le samedi 24 janvier, à 10 h

à la salle du Foyer d’Augan.

(petite salle derrière la mairie)


POUR :

  • Témoigner :

  • Evaluations CM2

  • Maternelle en danger

  • Base Eleves

  • EPEP

  • ...


  • Envisager une fédération des collectifs du Morbihan.



Contact : collectif.plo56@laposte.net

Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Autres collectifs
commenter cet article
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 17:24

La réunion d'information a eu lieu à la salle Jaffré de la Trinité-Langonnet jeudi soir. Malgré les conditions climatiques peu favorables,des parents, des représentants de collectifs existants ou en formation des trois départements centre breton, des élus, des syndicalistes (SNUipp et SUD) et des représentants de la FCPE s'étaient déplacés pour participer à ce débat très instructif.


Jusqu'en 2003, les orientations de l'éducation nationale étaient décidées pour le bien des enfants avec un réel investissement, y compris financier.
Depuis 2003, nous assistons à une double rupture :

     - une sélection scolaire qui conduit à un "tri social"
     - une redistribution des richesses dans les services qui s'accompagnent de choix budgétaires qui aboutissent à des économies substantielles

Les recteurs ont une totale liberté de gestion de la masse budgétaire qui leur est allouée.

L'école en France aujourd'hui compte environ 40 000 écoles dont la moitié sont des écoles à 1 ou 2 classes. L'enjeu pour l'éducation nationale est de "reconditionner" la répartition géographique et ainsi de réduire très significativement le nombre d'écoles ( de 20 000 ?).

Plusieurs projets de lois sont en préparation dont celui des EPEP dont l'objectif est de restructurer les écoles (urbaines et rurales). Les premières touchées seront les écoles de 15 classes et plus qui passeront dès la rentrée 2009 obligatoirement sous le nouveau statut à savoir :

L'école devient une entité juridique à part entière (une personne morale) ce qui implique un conseil d'administration qui sera composé de 13 personnes :
     - le directeur de l'établissement
     - 4 personnes représentant la (ou les) commune(s)
     - 3 représentants des enseignants (élus)
     - 1 représentant du personne non enseignant (élu)
     - 4 représentant des parents élus

Le Conseil d'école tel qu'il existe aujourd'hui disparaît au profit du conseil d'administration de l'EPEP. Les pouvoirs de ce CA sont multiples, notamment :

     - Décider du règlement de l'EPEP (qui remplacera le règlement de l'école)
     - Gèrer le budget
     - Se charger du recrutement du personnel non enseignant

Le directeur est nommé par l'académie et représente l'autorité de l'état.
Le conseil des maîtres est remplacé par un conseil pédagogique présidé par le directeur d'établissement (pas forcément enseignant !!!)


L'école ne sera donc plus communale mais l'EPEP, ce qui implique beaucoup des risques pour nos petites structures de proximité notamment liés à la nouvelle façon d'estimer les effectifs.
Exemple :

 

Écoles d'un canton
Calculs tels qu'ils étaient pratiqués à la rentrée 2008 Fermeture d'une classe

Nombre de Effectif Moyenne Seuil +/- 25

classes Classe 1 Classe 2 Classe 3 Total École Si 1 fermeture
École 1 3 24 17 18 59 19,7 29,5 Non
École 2 3 18 22 20 60 20,0 30,0 Non
École 3 2 20 24
44 22,0 44,0 Non
École 4 2 20 22
42 21,0 42,0 Non
École 5 3 20 18 16 54 18,0 27,0 Non
École 6 2 18 17
35 17,5 35,0 Non









Calculs si création d'une EPEP

Nombre de Effectif Moyenne


classes Classe 1 Classe 2 Classe 3 Total École

EPEP 15


294 19,6


Si une fermeture : 21,0
Oui

Si deux fermetures : 22,6
Oui

Si trois fermetures : 24,5
Oui

Si quatre fermetures : 26,7
Non


Ce qui signifie en clair que "grâce" à l'organisation en EPEP, des classes qui seraient restées ouvertes, seraient immédiatement fermées et dans un exemple comme celui ci on pourrait très facilement arriver à la FERMETURE D'UNE ECOLE.

Bénéfice total en matière de nombre de postes pour l'éducation nationale ! Certainement là une partie des 13500 postes supprimés en 2009.

N'oublions pas qu'une fermeture de classe implique de fait des temps de transport insupportables pour les enfants et des coûts pour la collectivité locale et les familles bien supérieurs.
Ou comment l'état se débarasse des charges sans pour autant diminuer les impots !!!


En parallèle, Base Elève, un logiciel de fichage des enfants est mis en place. Afin que plus rien ne soit ignoré, nos enfants auront un numéro qui les suivra tout au long de leur vie d'étudiant avec toutes les informations qui y seront attachées. Les évaluations de CE1 et CM2 seront elles aussi inscrites dans un autre fichier mais avec le même numéro d'identification de nos enfants et sont destinées à publication, histoire de mettre un peu de concurrence entre les écoles-EPEP.

Il sera donc très facile de repérer les enfants en dificulté qui ne pourront pas s'en sortir puisqu'ils n'auront plus droit aux RASED, bientôt rayés de la carte eux aussi.

Le schéma est donc bien ficelé :

Privatisation de l'école avec publication des résultats afin de stimuler la course à la rentabilité, fichage des enfants et sélection des meilleurs.


                            QUE DU BONHEUR !
                                             Bonne année à tous.






Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Historique
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 17:16
Suite à la mobilisation des parents et des syndicats d'enseignants de lundi dernierdevant le collège de Plouay, nous avons réussi à limiter le nombre de directeurs qui ont reçu la "clef". Nous avons recommencé l'opération mardi et nous avons pu cette fois l'empêcher complètement.

Restons vigilants contre ce fichage !
Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Historique
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 21:10

Nous avons été informés que l'inspection de Lorient Nord doit remettre les clefs de "Base Elève" aux directeurs d'écoles les lundi 5 et mardi 6 janvier 2009 au collège de Plouay à partir de 17 heures.

Le collectif "le bonheur est dans le pré oh" appelle à rejoindre le rassemblement prévu lundi 5 afin de perturber le déroulement de cette remise et ainsi alerter l'opinion sur notre refus du fichage de nos enfants.

Nous espérons que nous serons nombreux à afficher notre détermination.

Le collectif
Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Autres collectifs
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 11:38


Après le "père Noël" du matin pour l'amicale, nous avons eu un après-midi chargé de cadeaux.

Après le spectacle offert par les enfants, nous avons partagé un gouter.




















Le père Noël est arrivé ensuite avec une hotte bien garnie.















Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Vie de l'école
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 10:59
Notre école a été sélectionnée par ces organisations qui parrainent chaque année une école, depuis trente ans.

Les enfants ont fait visiter leur école,

















puis présenté leur spectacle dans la matinée.




Après des discours pleins d'émotions,
le club de retraités de l'éducation nationale nous a remis un chèque dont le montant nous laisse encore pantois : 900 euros!











Nous avons ensuite partagé le verre de l'amitié.
Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Vie de l'école
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 10:35

 

A l'invitation du comité d'organi-sation (C.LE GALL & T.GOYET) de la fête de l'HUMANITE BRETAGNE, nous sommes allés témoigner, les 26 & 27 Novembre 2008 à Lorient, sur notre lutte. Sur le stand agrémenté de notre banderole « parisienne » et de panneaux explicatifs, nous avons pu échanger avec de nombreux visiteurs venant de tous bords et souvent surpris de trouver des parents d élèves à la tête de ce mouvement.


Encore une fois, merci à tous ceux qui nous ont accueilli avec chaleur et confiance dans le palais des expositions de Lanester.



Nous avons, aussi, récolté sur un cahier d'école, quelques messages de sympathie, d'encouragement, dont celui du député européen du PCF Francis WURTZ.


Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Historique
commenter cet article
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 19:20

 

Une fois de plus, notre école est en danger. Mais la menace aujourd'hui est beaucoup plus importante car elle concerne toutes les écoles publiques. En effet un projet de loi doit être présenté par le ministre de l'Éducation Nationale porteur d'une orientation inquiétante.

Il s'agit de la création des EPEP (Établissement Publics d'Enseignement Primaire).

Le ministre ne doute pas du vote de cette loi, à tel point que le budget 2009 a déjà pris en compte 500 postes de directeurs d'EPEP.

Cette nouvelle organisation de l'école est à rapprocher des autres décisions budgétaires :

  • la suppression de 3 000 postes d’enseignants spécialisés des RASED, tout en proclamant vouloir diviser par 3 le taux d’élèves en grande difficulté scolaire et en tentant de faire croire que la mise en place des 2 h d’aide personnalisée pourrait remplacer le travail des enseignants spécialisés
  • la baisse de 30 % des postes mis au concours en 2009 avant sa disparition totale en 2010...

et des autres réformes programmées pour 2009 :

  • la création de l’Agence nationale du remplacement, qui pourrait employer des maîtres non certifiés et précarisés

  • la suppression de la maternelle entre 2 et 3 ans, remplacée par un « jardin d’éveil » à la charge des communes et des familles, premier pas vers la suppression de la maternelle avant 5 ans, réclamée par de nombreux politiques proches du gouvernement.



La ligne directrice de cet ensemble de mesures est très claire : « Privatisation de l'école publique ».

De nombreuses personnes se mobilisent contre cette idée et veulent des réformes qui aillent dans le sens du respect de la laïcité et de l'esprit de notre constitution. (voir liens)

Afin que chacun puisse se faire une idée de ce qui attend l'école publique, nous organisons une réunion d'information avec des élus et des représentants syndicaux le


jeudi 8 janvier 2009 à 20h à la salle Jaffré

(56 - la Trinité Langonnet)

Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Historique
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 15:40

Nous sommes invités à la fête de l'Huma Bretagne à Lorient du 28 au 30 novembre pour témoigner de notre aventure.

Nous préparons donc un stand avec notre banderole parisienne et des photos.

Vous pouvez venir nous y rencontrer.

Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Historique
commenter cet article
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 16:50
 

Le mardi 19 novembre, à l' invitation des parents d'élèves du RPI PAULE/PLEVIN (22), nous avons assisté à une réunion de présentation de la nouvelle « arme de guerre » du gouvernement contre l'école primaire publique.


Cette « arme » s'appelle l' »E.P.EP » : Établissement Public d'Enseignement Primaire.


A ce jour, elle est sous forme d'un projet de loi proposé par trois députés UMP: Benoist APPARU (Marne), Guy GEOFFROY (Seine-et-Marne) et Frédéric REISS (Bas-Rhin) qui doit être présenté en Janvier à l'assemblée nationale pour adoption et mise en œuvre à la rentrée de 2009.


Les objectifs de cette réorganisation sont multiples et en voici quelques uns:


  • Regroupement des classes dans une structure au niveau du canton de Gourin qui compte aussi Plouray, Langonnet, Le Saint et Roudouallec.


  • Suppression de la fonction de direction. Remplacement par un directeur administratif (Gestionnaire) pour l'ensemble des écoles regroupées sans lien direct avec les écoles.


  • Augmentation du nombre d'élèves par classe (autour de 27). Pour y parvenir, on pourra fermer des classes dans des écoles ou l'école entière.


  • Réduction des effectifs enseignants par voie de conséquence.




Le projet d'EPEP ainsi que la remise en cause de la scolarité des enfants de deux ans et la mise en place de jardin d'éveil concourent à la démolition de l'école de la République.


Ce projet ne vise pas l'enseignement privé (qui défend par ailleurs la fin de l'école pour les enfants de deux ans).

Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Historique
commenter cet article