Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 19:55

                          Aujourd’hui, les parents de l’école ont mené une action un peu plus virulente afin de réussir à rencontrer des personnes susceptibles de connaître la signification du mot « dialogue ». Après avoir fait partir les enfants de l’école et les avoir installés sous la responsabilité des parents dans un local communal accompagnés par des enseignants à la retraite, nous avons fait part de notre volonté que notre dossier soit retiré de l’inspection académique et soit traité en direct avec le ministère.

Pour toute réponse nous avons une fois de plus eu la visite des gendarmes qui nous ont annoncé la visite de l’inspecteur d’académie. Comme d’habitude, M. COUTURAUD n’a pas estimé devoir se déplacer et a envoyer à sa place son adjointe, Mme LECOMTE, et l’inspectrice de secteur de Lorient Nord, Mme MORENO. Celles ci sont arrivées sous la protection de la gendarmerie. Elles sont entrées dans l ‘école, n’ont même pas daigné saluer les personnes présentes et sont allées questionner les enseignantes dans leur classe. Puis, toujours en présence des gendarmes, elles ont commencé un réquisitoire en bonne et due forme. Nous sommes donc « responsables du dysfonctionnement de l’école » !

Nous avons demandé que la situation de la rentrée soit de nouveau en vigueur, à savoir : 2 classes pour 25 élèves avec 2 enseignants à plein temps. Nous rappelons que Mme le sous préfet nous avait affirmé que seule l’égalité guidait les décisions en terme d’affectations. A notre question sur le traitement inégalitaire entre notre école et celle de St TUGDUAL (+/- 10 km) qui a un effectif et une répartition par classe d’age identique, la réponse est « taisez-vous ! » Quel dialogue !!!

Nous avons par ailleurs appris lors de cette rencontre que nous ne devions pas nous soucier de l’évolution scolaire de nos enfants, ceci ne relevant que de la compétence de l’éducation nationale.

Cet entretien s’est terminé par la menace et le chantage. « Si les parents continuent à revendiquer » pour l’école de la Trinité celle ci « pourrait être tout simplement fermée ». Les gendarmes ont fait une synthèse à la fin de cette visite : « plus d’occupation, sinon pas d’enseignants jeudi ».

 

A bon entendeur, salut…………..



Partager cet article

Repost 0
Published by les triplettes de la trinité - dans Réactions à chaud
commenter cet article

commentaires

Yan Pol 01/10/2008 22:45

Courage tenez bon on y arrivera !

JP CHEVREL du collectif pour le bilinguisme à Merville Lorient

yann syz 01/10/2008 17:34

Ces actes et ces discours sont scandaleux! Ainsi, les parents citoyens doivent se taire! quelle conception de la démocratie. L'etat ne joue plus son ro^le, et comme le disait un ami politique d'habitude pondéré , ce ne sont plus des préfets mais des proconsuls!
Bon courage, et je vous assure que l'UDB et les autres partis politiques de gauche vont officiliement demander la nomination d'un médiateur sur votre dossier, car les injustices et les manquements sont nombreux dans cette affaires.
Bon courage dans ces heures difficiles, où l'Etat ne veut plus de maternité à Carhaix ni d'école à la Trinité. Vu "d'en haut" ce doit être cohérent.
Yann Syz
Union Démocratique Bretonne
Maire adjoint de Lorient